Dans le monde anglo-saxon, William Henry Chamberlain et Michael Florinsky ont été parmi les premiers à faire usage du concept de totalitarisme [ 14 ]. Le concept de totalitarisme cristallisait également la réflexion sur les formes modernes de tyranir et, plus particulièrement, sur la violence exercée sur autrui, qui semblait inséparable du fonctionnement des régimes nazi et communiste. Finalement, les traits fondamentaux qui ont dominé la discussion de l'après-guerre sur le totalitarisme étaient déjà présents dans les années Le pacte germano-soviétiquesigné en entre l'Allemagne nazie et l'URSS, fut présenté par certains comme une illustration de l'apparition d'un nouveau type de régime l'antithèse du libéralisme qui ferait le lien entre les idéologies fasciste et soviétique.

La philosophe et politologue Hannah Arendt a apporté une définition du concept de totalitarisme dans son livre Les Origines du totalitarisme Elle distingue toutefois des tendances ou des épisodes totalitaires en dehors de ces deux cas. Elle cite notamment le maccarthysme au début des années aux États-Unis ou encore les camps administratifs français où furent enfermés les réfugiés de la guerre d'Espagne. Ces régimes n'admettent qu'un parti unique qui contrôle l'État, qui lui-même s'efforce de contrôler la société et plus généralement tous les individus dans tous les aspects de leur vie domination totale.

L'identité sociale des individus laisse place au sentiment d'appartenance à une masse informe, et est sans valeur aux yeux du pouvoir ou même à ses propres yeux. La dévotion au chef et à la nation devient la seule raison d'être d'une existence qui déborde au-delà de la forme individuelle pour un résultat allant du fanatisme psychotique à la neurasthénie. Arendt remarque en outre qu'aucun agent arrêté n'a jamais tenté de dévoiler un quelconque secret d'État, et est toujours resté fidèle au pouvoir en place, même lorsque sa mort était assurée.

Celui-ci est autant extérieur qu'intérieur et sera susceptible de changer, selon la réinterprétation des lois de l'Histoire lutte des classes ou de la Nature lutte des races prévalant à un moment donné. Les sociétés totalitaires créent un mouvement perpétuel et paranoïaque de surveillance, de délation et de retournement.

Les polices et les unités spéciales se multiplient et se concurrencent dans la plus grande confusion.

Les pouvoirs absolus

Contrairement aux dictatures traditionnelles militaires ou autresle totalitarisme n'utilise pas seulement la terreur dans le but d'écraser l'opposition. La terreur totalitaire continue même lorsque toute opposition est écrasée. Même si le groupe considéré comme un ennemi a été anéanti par exemple les trotskistes en URSSle pouvoir en désignera continuellement un autre.

Hitler et les nazis avaient ainsi prévu l'extermination des peuples ukrainiens, polonais et russes une fois les Juifs éliminés. Des purges régulières ordonnées par le chef de l'État, seul point fixe, donnent le tempo d'une société qui élimine par millions sa propre population, se nourrissant en quelque sorte de sa propre chair. Ce programme est appliqué jusqu'à l'absurde, les trains de déportés vers les camps de concentration et d' extermination de l'Allemagne nazie restèrent toujours prioritaires sur les trains de ravitaillement du front alors même que l'armée allemande perdait la guerre.

L'usage permanent de la terreur a pour corollaire celui de la propagandeomniprésente dans un État totalitaire. La bureaucratie est consubstantielle du totalitarisme. Tout cela a pour effet de supprimer toute hiérarchie intermédiaire entre le chef et les masses, et de garantir la domination totale, sans aucun obstacle la relativisant.

Le chef commande directement et sans médiation tout fonctionnaire du régime, en tout point du territoire. Dans le cas de l'autoritarisme, toute la société est hiérarchisée et le pouvoir se transmet de couche en couche, du sommet de la pyramide vers le bas alors que dans le cas du totalitarisme, aucune instance intermédiaire ne vient relayer, voire atténuer l'autorité du chef totalitaire.

Claude Lefort fait partie des théoriciens du politique qui postulent la pertinence de la notion de totalitarisme, dont relèvent le stalinisme comme le fascisme, et considèrent le totalitarisme comme différent en son essence des grandes catégories utilisées par le monde occidental depuis la Grèce antique, telles que la dictature ou la tyrannie.

L'optimisme ne dépend plus, dans ce cas, d'un trait de caractère, mais d'une construction idéologique. Soutenue par plusieurs auteurs, l'assimilation plus ou moins poussée de l'idéologie totalitaire à la religion a été critiquée par Hannah Arendt pour qui le fait que l'idéologie accomplit une fonction similaire à celle de la religion ne justifie pas de confondre les deux notions [ 25 ][ 26 ].

Jacob Talmon considérait Jean-Jacques Rousseau auteur de la théorie de la volonté généraleMaximilien de Robespierre le premier praticien de la Terreur, selon lui et Gracchus Babeuf le premier conspirateur communiste, selon lui comme des précurseurs du totalitarisme.

Comme Jacob Talmon, Alain Besançon voit dans la Révolution française la matrice du totalitarisme et porte un regard très critique sur l'héritage rationaliste des Lumières. Ce regard sur la Révolution française est récusé par la plupart des historiens spécialisés dans cette période, tels que JC Martin, par exemple. Sous le titre de Permanent RevolutionSigmund Neumann a publié une étude sur le totalitarisme en [ 30 ]. Selon Neumann, le caractère principal des régimes totalitaires était d'institutionnaliser la révolutionce qui leur permettait d'assurer leur propre perpétuation.

Mais lorsque les historiens s'emparent du concept, c'est beaucoup plus selon la définition fixée, à l'origine, par le politologue Carl Friedrichqui a permis au concept de totalitarisme d'acquérir sa pleine légitimité dans le domaine des sciences sociales. Leur analyse du totalitarisme a représenté pendant longtemps le traitement théorique qui a fait le plus autorité.

Dans cette vision, les dictatures totalitaires, en tant que forme nouvelle et extrêmement moderne d'autoritarisme, étaient la forme achevée du despotisme. De plus, les sociétés totalitaires étaient présentées comme fondamentalement semblables entre elles. On peut y ajouter comme autres aspects pratiques, la prise en main totale de l'éducation pour la fonder caries timeline l'idéologie et la mise en place d'un réseau omniprésent de surveillance de l'individu [ 33 ].

Une des caractéristiques du totalitarisme est d'enrégimenter physiquement et mentalement la population. Les politologues de la période des totalitarismes européens tiraient des conclusions très pessimistes pour le futur. Dans cet ouvrage, Brzezinski prévoyait la constante aggravation du totalitarisme. L'État, relayé par le parti unique, exercerait en ce sens un contrôle total sur la société, la culture, les sciences, la morale jusqu'aux individus mêmes auxquels il n'est reconnu aucune liberté propre d'expression ou de conscience.

L'emploi du concept de totalitarisme a été refoulé durant la période de la Seconde Guerre mondialedu fait de l'alliance des démocraties occidentales avec l' Union soviétique dans la lutte contre l'Allemagne nazie. Le concept a connu son âge d'or à partir de la proclamation de la doctrine Trumanen L'analogie entre l'Allemagne de Hitler et la Russie de Staline laissait à penser que la Guerre froide était simplement une répétition des annéescar la Russie soviétique pouvait se comporter de la même manière que l'Allemagne dans l'entre-deux-guerres.

KeepSchool > Fiches de Cours > Lycée > Histoire > Les régimes totalitaires (1919-1939)

La notion de totalitarisme, qui a fait l'objet d'un nombre considérable de travaux et dont l'usage était très répandu, se formulait alors dans une connotation strictement négative. Ils ont insisté de manière unanime sur le succès des politiques totalitaires.

Les recherches sur la notion de totalitarisme se sont effectuées dans le contexte politique de la Guerre froide, où le modèle libéral s'opposait au modèle communiste. Après avoir été instrumentalisé par le maccarthysme aux États-Unis dans les annéesle concept de totalitarisme a commencé à être désavoué au cours des années par la recherche empirique des sciences socialesdans le cadre d'un mouvement général de remise en question du libéralismefavorisée par la détente. Tel qu'on l'avait connu, le système nazi ne manifestait aucun signe d'affaiblissement ou d'effondrement intérieur, au contraire, avant que la victoire alliée ne mette un terme à son existence.

Les théoriciens du totalitarisme comme Hannah Arendt et Zbigniew Brzezinski avaient mis au premier plan de leur analyse les formes extrêmes des dictatures dites totalitaires, qui se sont révélées, en URSS comme plus tard en Chine populaireliées dans une très large mesure à la personne du tyran. Alexander J. Ce concept se concentrait sur les traits que ces régimes avaient en commun, alors que leurs différences méritaient une plus grande attention [ 50 ]. Pourtant, poursuivaient-ils, les origines, les idéologies, les buts et les pratiques de ces systèmes étaient largement différents.

Selon Robert C. Dans un article, Herbert J. C'est pourquoi, en comparaison avec l' Allemagne nazie de Hitler, certains chercheurs limitent la période totalitaire au régime de Staline, particulièrement dans ses dernières annéesoù la paranoïa de Staline atteignit son paroxysme [ 56 ].

Ils étaient nombreux à estimer que de nouveaux modèles théoriques étaient nécessaires pour étudier les États et les sociétés communistes dans la période post-stalinienne.

Dans la soviétologiele débat autour de la notion de totalitarisme a opposé deux écoles historiographiques. Dans les sciences humaines, le terme a donné lieu à un débat qui n'est toujours pas clos.

Le terme a donné lieu à de nombreuses définitions, différentes et parfois antagonistes selon les convictions des auteurs. L' Empire du Japon de àla Première République française du temps de la Terreur ainsi que le Régime de Vichy présentent de nombreux caractères totalitaires.

Par ailleurs, la pertinence du concept de totalitarismeaussi bien que son application à l'Union soviétique en dehors de la période staliniennereste sujette à débat [ 61 ] [réf. Dans un article au titre éloquent, Ian Kershaw marque ses fortes réticences à l'égard de la théorie du totalitarisme [ 62 ].

Concernant le Troisième Reichl'historien anglais conteste l'atomisation de la société civile, premier des traits du totalitarisme selon Hannah Arendt. Son étude sur la Bavière lui permet d'affirmer qu'une opinion populaire demeure, indépendamment de l'idéologie nazie [ 63 ]. Le Parlement européen a exprimé à plusieurs reprises son opposition aux régimes totalitaires. Le 23 septembreil publiait une déclaration sur la proclamation du 23 août comme journée européenne de commémoration des victimes du stalinisme et du nazisme [ 69 ].

Le 2 avrilil adoptait à la majorité absolue une résolution condamnant les régimes totalitaires, en particulier communistes et nazi [ 70 ]. De nombreux auteurs en ont défendu la valeur heuristique. Après de rapides Les démocraties libérales sortent victorieuses de la Grande Guerre qui a vu la chute des grands empires autoritaires. Néanmoins la démocratie est menacée dans des pays qui Les zones de front ont connus des dégats très importants:l'Allemagne destruction de toutes les grandes villes, Berlin par les russes, Dresde par les anglaisle Japon Hirochima La France, puissance victorieuse est le pays le plus touché par la guerre Elle en sort dévastée, appauvrie, endettée.

Il faut reconstruire le pays et retrouver la En août commence une guerre que l'on avait imaginée à la fois courte et brutale : la Blitzkrieg 5 semaines à 2 mois. En fait elle va durer 51 mois. Par son ampleur, sa L'industrialisation a ébranlé la puissance traditionnelle de l'aristocratie. Elle conserve toutefois un réel pouvoir : par sa fortune, sa culture, ses relations. En outre, elle Des populations plus nombreuses et plus mobiles Comment évolue la population totale pour l'ensemble des pays ci-dessus entre et ?

Comment l'expliquez-vous? On constate La croissance : un phénomène rythmé par des cycles et des crises La croissance économique alterne des phases de croissance ou des phases de dépressions. Ces fluctuations L'ère des capitaines d'industrie et le Monde des entreprises L'âge industriel a été marqué par de grosses figures d'entrepreneurs capitalistes : Schneider FrKrupp All Vous trouverez la seconde partie du cours ici L'idéologie qui anime majoritairement la bourgeoisie et qui inspire l'industrialisation est le libéralisme.

Né en Angleterre et en L'industrialisation qui a commencé dans la seconde moitié du 19e siècle, se diffuse en Europe occidentale, puis aux États-Unis dans les années et Elle s'accélère Vous proposerez un plan détaillé permettant de répondre au sujet posé titres des 2 ou 3 grandes parties et articulations des idées, c'est-à-dire sous-titres ou paragraphes L'épreuve consiste à répondre à un sujet clairement défini et problématisé à partir de l'analyse de documents 5 au maximum, de nature diverses mais aussi des Capitalisme : système économique fondé sur la propriété privée des capitaux et des moyens de production entreprises par exemple et sur la rechercher du profit Au cours du XIXè siècle, l'Europe double sa population et compte millions d'habitants en Cette croissance démographique, due à une meilleure alimentation et aux Les Franco-Britanniques jouissent d'une légère supériorité économique Son économie, l'argent agraire, reste archaïque malgré l'industrialisation de quelques régions La défaite provoque une révolution en Allemagne.

Le mouvement prend naissance dans la flotte de Kiel. Il gagne peu à peu toute l'Allemagne où les conseils se mettent en place Bien que sortie victorieuse de la guerre, l'Italie connaît en une crise profonde.

Elle est confrontée à des difficultés économiques. Son appareil économique, fragile et La crise de est plus tardive et moins forte en France que dans les autres pays capitalistes.

Difference entre les 3 regimes totalitaires

Le chômage est moins massif qu'aux Etats-Unis, la monnaie plus forte qu'au Cette concurrence Le revenu national a Un nouveau comportement démographique se met en place. Le maintien d'un taux de natalité important, alors que la mortalité s'effondre en raison notamment d'une meilleure Elles entrent dans l'ère industrielle et sont marquées Industrie : Ensemble des activités ayant pour objet l'exploitation des richesses naturelles et leurs transformations.

La diffusion des nouvelles techniques a bousculé l'ordre social. Elle correspond aux années précédant la première guerre mondiale. Ces années ont été identifiées Key question : to what extent did industrialization spur economic growth and social changes in Europe and North America between and ?

Les pouvoirs absolus. Chapitres 1] Les idéologies totalitaires. Arnaud 13 avis 1 er cours offert! Rémy 13 avis 1 er cours offert! Léo 10 avis 1 er cours offert! Camille 10 avis 1 er cours offert! Manuel 4 avis 1 er cours offert! Terry 46 avis 1 er cours offert!

Jean-guillaume 7 avis 1 er cours offert! Kévin 13 avis 1 er cours offert! Vous avez aimé cette ressource? De la Guerre Froide à de Nouvelles Conflictualités -Volonté de la majorité, institutions libres, élections libres, liberté individuelle d'expression et de culte. La France pendant la Seconde Guerre Mondiale Enla France entre dans le second conflit mondial et connaît la plus grave défaite de son histoire.

La Victoire des Alliés sur tous les Fronts lors de la Seconde Guerre L'effort de guerre est considérable : la fabrication d'armements atteint des proportions gigantesques, quelque soit le camp. Les Grandes Phases de la Deuxième Guerre Mondiale — La seconde guerre mondiale commence le 1er septembre lorsque les armées allemandes envahissent la Pologne et se termine le 2 septembre par la capitulation du Japon Le Front Populaire face à la Crise.

La France des Années La France Républicaine de à La IIIe République proclamée en après la défaite du Second Empire face aux Prussiens est organisée par les lois constitutionnelles de qui vont la doter La France de à La IIIe République proclamée en après la défaite du Second Empire face aux Prussiens est organisée par les lois constitutionnelles de qui vont la doter La France de à Après la Révolution, la France est un pays où se succèdent différents régimes politiques : Empire, Monarchie, Maigrir 7 kilos forum. Etats et Nations en Europe Entre etdes changements territoriaux ont lieu en Europe.

La Révolution Industrielle Entre etl'Europe puis d'autres pays comme les Etats-Unis et le Japon connaissent une formidable croissance économique grâce à l'industrialisation de leur économie Les Régimes Totalitaires Des intellectuels en ont qualifié de régime totalitaire de l'entre-deux-guerres, les régimes qui visaient à créer un homme nouveau, inséré dans des sociétés Les Etapes de la Seconde Guerre Mondiale A partir del'Allemagne, l'Italie, le Japon et leurs alliés se lancent dans une politique extérieure agressive et dans une guerre de conquête.

Les Démocraties Libérales Éprouvées Les démocraties libérales sortent victorieuses de la Grande Guerre qui a vu la chute des grands empires autoritaires. Le Bilan de la Seconde Guerre Mondiale Les zones de front ont connus des dégats très importants:l'Allemagne destruction de toutes les grandes villes, Berlin par les russes, Dresde par les anglaisle Japon Hirochima La France de à La France, puissance victorieuse est le pays le plus touché par la guerre La Première Guerre Mondiale En août commence une guerre que l'on avait imaginée à la fois courte et brutale : la Blitzkrieg 5 semaines à 2 mois.

Rythmes et Fluctuation de la Croissance La croissance : un phénomène rythmé par des cycles et des crises La croissance économique alterne des phases de croissance ou des phases de dépressions. Penser et Combattre la Société Industrielle Vous trouverez la seconde partie du cours ici L'idéologie qui anime majoritairement la bourgeoisie et qui inspire l'industrialisation est le libéralisme. Les Transformations Economiques et Sociales en Europe Vous proposerez un plan détaillé permettant de répondre au sujet posé titres des 2 ou 3 grandes parties et articulations des idées, c'est-à-dire sous-titres ou paragraphes Les Grands Évènements de la Seconde Guerre Mondiale Les forces en présence Dans la guerre qui s'annonce, les forces sont relativement équilibrées.

La France des Années La crise de est plus tardive et moins forte en France que dans les autres pays capitalistes.